Citations de Danse

Retrouvez 230 magnifiques citations de danse.

Adolphe Ricard

– A quinze ans, la danse est un plaisir, à vingt-cinq ans un prétexte, à quarante ans une fatigue.

Agnes de Mille

– Au commencement était la parole. Mais le mouvement le précéda. Sa patrie. Sa vocation. Sa joie.

– Quand tu danses… tu sors de toi-même, tu deviens plus grand et plus puissant, plus beau. Pendant quelques minutes, tu es héroïque. C’est la puissance. C’est la gloire sur terre. Et cela t’appartient, chaque soir.

Agnes George DeMille

– Une bonne éducation est habituellement nocive à un danseur. Un bon veau est meilleur qu’une bonne tête.

Alain

– Dans la conversation ainsi que dans la danse, chacun est le miroir de l’autre.

Alfred Capus

– Les danses modernes. Ce n’est plus de la danse, c’est de la décadence.

Anna Pavlova

– Un danseur danse parce que son sang danse dans ses veines.

Anne hébért

– La danse, n’est-elle pas la marche dans son apothéose ; marche noble, dépouillée d’un but utilitaire, et libre comme un jeu d’enfant ?

Anne Bragance

– Le destin est un danseur étoile qui fait des entrechats sur la pointe des si.

Anonyme

– Celui qui ne sait pas danser dit que la terre est bosselée.

– Danser avec les autres, c’est s’approprier de solides interrogations et goûter sans retenue l’irrationalité de la danse. C’est peut-être se laisser porter par la musique et la danse en adoptant comme langage universel le sourire et le geste.

– Il n’y a pas de danse sans que le diable y mette sa queue.

– La boxe est comme un ballet où il n’y aurait ni musique, ni chorégraphie et où les danseurs se frapperaient.

– La danse est l’art de tout dire avec des gestes.

– La vie est un ballet ; on ne le danse qu’une fois.

– Le palétuvier d’eau douce danse mal parce qu’il a de trop nombreuses racines.

– L’oeuf ne danse pas avec la pierre.

– Ne laisse pas les mauvaises pensées paralyser ton esprit. Apprends-leur la danse.

– Ne serait-il pas plus logique d’embaucher des danseurs plus grands que d’imposer aux petits de danser sur le bout des orteils.

– On n’arrête pas un peuple qui danse.

– Quand tu veux danser, vois à qui tu donnes la main.

– Qui toujours chante et toujours danse, – fait un métier qui peu avance.

– Qui vit longtemps voit la danse de la colombe.

– Si vous pouvez marcher vous pouvez danser. Si vous pouvez parler vous pouvez chanter.

– Une danseuse orientale est une reine, et les reines ne vont jamais au sol.

– Si tu peux marcher, tu peux danser.

Augustin d’Hippone

– Je loue la danse car elle libère l’homme de la lourdeur des choses et lie l’individu à la communauté. Je loue la danse qui demande tout, favorise santé et clarté de l’esprit et élève l’âme.

B. Mols

– La danse… superbe expression de l’inconscient, catharsis incomparable.

Billy Elliot

– Quand je danse, je vole tout simplement, comme un oiseau.

Blanca Li

– Une comédie musicale, c’est le cinéma qui raconte la danse et toute la richesse qu’il peut lui apporter.

Cao-Tri Chime

– La danse est un moyen d’expression quand la parole n’est pas assez forte.

Charles Baudelaire

– Avec ses vêtements ondoyants et nacrés,même quand elle marche on croirait qu’elle danse.

– La danse, c’est la poésie avec des bras et des jambes, c’est la matière gracieu se et terrible animée, embellie par le mouvement.

Christian Lacroix

– Les danseurs, comme les toreros et tous ces gens dont l’art naît de l’énergie vitale, ont cette élégance de l’effort invisible. Elle me fascine d’autant plus que je n’ai jamais utilisé mon corps pour m’exprimer.

Christian Bobin

– Ce qui ne peut danser au bord des lèvres s’en va hurler au fond de l’âme.

Claude Nougaro

– La danse est une cage où l’on apprend l’oiseau.

Curt Sachs

– La danse est le premier né des arts. La musique et la poésie s’écoulent dans le temps; les arts plastiques et l’architecture modèlent l’espace. Mais la danse est à la fois dans l’espace et le temps. Avant de confier ses émotions à la pierre, au son, l’homme se sert de son propre corps pour organiser l’espace et pour rythmer le temps.

Dai Sijie

– Avant d’être enfermé, mon père disait souvent qu’on ne pouvait pas apprendre à danser à quelqu’un. Il avait raison : c’est la même chose pour faire des plongeons ou écrire des poèmes, on doit les découvrir tout seul. Il y a des gens que vous pouvez entraîner toute la vie, ils ressembleront toujours à un roc quand ils se jettent dans l’air, ils ne pourront jamais faire une chute comme un fruit qui s’envole.

D’Alembert

– Pour rendre l’opéra supportable, il faudrait allonger les ballets et raccourcir les jupes des danseuses

Decouflé

– J’ai longtemps rêvé de faire une pirouette sur le nez.

– Si j’adore voir un corps danser, j’aime aussi oublier que c’en est un, ne plus contempler que des lignes en train de s’enchevêtrer et se modifier sans cesse.

Denis Diderot

– Une danse est un poème.

Depardieu

– En regardant bien le comportement et le mouvement des danseurs sur une piste de bal, on en saurait davantage sur les gens et le monde.

Desproges

– Danse : frustration verticale d’un désir horizontal.

Diverrès

– Danser, chorégraphier, c’est poser l’autre, qu’il soit absence ou présence. L’autre est la condition de tout mouvement, de tout désir, de toute connaissance. Cette conscience de l’altérité, jointe à la mémoire, donne à la trajectoire humaine sa valeur, son juste équilibre.

Dominique Hautreux

– Notre corps crée de la pensée et la danse est son langage.

Dorothée Gilbert

– Je dirais que ma vie au quotidien nourrit ma danse, et que la danse nourrit ma vie au quotidien.

Dupond

– Il doit déjà être en train de faire danser les étoiles.

– Tout cela ne veut rien dire: la danse, c’est la danse! […] du mouvement, de la parole sans texte. La danse ne supporte pas d’adjectif.

Einstein

– Les danseurs sont les athlètes de Dieu.

Elie Faure

– La danse est celle de nos fonctions qu’on peut le plus évidemment qualifier de divine. Elle est la messe de tous les peuples primitifs et peut être un hommage instinctif… à l’ordre de l’univers.

– Le danseur, cet être qui enfante, qui émet du plus profond de lui-même cette belle suite de transformations de sa forme dans l’espace.

Eluard

– Dansez tout le jour ou perdez vos binocles.

– Vos danses sont le gouffre effrayant de mes songes. Et je tombe et ma chute éternise ma vie, L’espace sous vos pieds est de plus en plus vaste, Merveilles, vous dansez sur les sources du ciel.

Emil Michel Cioran

– À quoi la musique fait appel en nous, il est difficile de le savoir. Ce qui est certain, c’est qu’elle touche une zone si profonde que la folie elle-même n’y saurait pénétrer.

Eric-Emmanuel Schmitt

– La musique nous aide à construire nos vies spirituelles, nous apaise, nous console, nous redonne de la joie, nous rend allègre, nous fait danser, chanter.

Esope

– Qui chante pendant l’été, danse pendant l’hiver.

Félix Leclerc

– Le tango a dû être inventé par un indécis.

François Durand

– Qui n’a pas éprouvé, à l’annonce d’une nouvelle particulièrement heureuse, cette détente intérieure qui nous pousse à sauter, à bondir? C’est cela la danse.

– Qui n’a pas éprouvé, à l’annonce d’une nouvelle particulièrement heureuse, cette détente intérieure qui nous pousse à sauter, à bondir? C’est cela la danse. 

François René de Chateaubriand

– Les danses s’établissent sur la poussière des morts, et les tombeaux poussent sous les pas de la joie.

Fred Astaire

– Danser est un travail de sueur.

– Je suis un mordu envoyant des messages avec mes pieds. Tout que j’ai jamais voulu n’était pas de monter vide. Je l’ai fait pour la pâte et les vieux applaudissements.

Friedrich Nietzsche

– Celui qui ne danse pas est coupé de la réalité.

– Il faut avoir du chaos en soi pour enfanter une étoile qui danse.

– Il faut avoir une musique à soi pour faire danser le monde.

– Je considère comme gaspillée toute journée où je n’ai pas dansé.

– Je ne saurais croire qu’en un dieu qui comprendrait la danse.

– Je ne saurais pas ce que l’esprit d’un philosophe pourrait souhaiter à plus pour être qu’un bon danseur.

– La danse sous toutes ses formes ne peut être exclue du cours de toute noble éducation danser avec les pieds, avec les idées, avec les mots, et dois-je aussi ajouter que l’on doit être capable de danser avec la plume?

– Le danseur n’a-t-il pas ses oreilles dans ses orteils ?

– Tout ce qui pèse doit s’alléger, tout corps devenir danseur, tout esprit oiseau.

G. Burge

– Pour moi, la danse est un aliment, quelque chose dont j’ai besoin, un peu comme l’air que l’on respire, la nourriture que l’on mange. C’est nécessaire et même indispensable à la survie. Pour moi la danse est un aliment.

Galabru

– Il épousa une danseuse, qui le quitta, sur la pointe des pieds.

Galotta

– La spécificité du chorégraphe est dans le regard qu’il porte sur le monde, dans sa recherche des choses avant les choses, sa volonté de radiographier l’énergie en mouvement. La danse est comme une eau qui s’infiltrerait partout. Il me plaît de repérer une coulée de danse dans telle ou telle action de la vie.

Garcia Lorca

– Celui qui danse chemine sur l’eau et à l’intérieur d’une flamme.

Gene Kelly

– Il y a une étrange façon de penser à Hollywood qui veut que les comédies musicales soient moins reconnues par l’Académie des Oscar que les drames. C’est une forme de snobisme, du même type que celui qui perpétue l’idée que les drames méritent plus d’être récompensés que les comédies.

– Si Fred Astaire est le Cary Grant de la danse alors je suis Marlon Brando.

George Bernard Shaw

– Le drame est né de l’union de deux vieux désirs : le désir de danser, et celui d’entendre une histoire. La danse est devenue déclamation, et l’histoire, situation. »

George de Las Cuevas

– Je crois que toujours la danse renferme en elle-meme quatre arts. La musique, la chorégraphie, la peinture et la littérature.

– Je dis miracle, car la danse parfaite est surnaturelle; mais ce miracle est le résultat d’une technique admirable, au service de l’expression; ce qui ne s’obtient que par un travail intelligent, acharné et constant.

George Gordon Noel Byron

– Aucun homme raisonnable ne dansera.

Georges Balanchine

– La seule histoire est l’histoire de la musique : une danse dans la lumière de la lune.

Georges Pomiès

– Le chanteur entend sa voix. Le peintre voit son tableau. Le poète lit ses vers. Le musicien écoute. Le danseur ne crée rien en dehors de lui. Rien qu’il puisse se mettre sous les sens pour se satisfaire ou tout au moins se calmer. Le danseur ne crée que lui-même. La sage danse. Mais la danse est la plus efficace manière de créer le sage.

Gigi-Gheorghe Caciuleanu

– Je ne pense pas que la danse puisse être russe, américaine, française, classique, moderne, contemporaine; elle est universelle, comme tout art qui se veut grand. « 

– La danse est un art remarquable en ce sens que l’instrument est confondu avec l’interprète.

Giraudet

– Partout où l’on danse, la femme est souriante est belle. C’est là l’essentiel. Tout le reste est du hors d’œuvre.

Gomez

– C’est surtout au bal que les seins s’animent… Les seins qui vont à la danse entendent, avant les oreilles, le bruit de la musique et se balancent en mesure dans les robes suaves des valseuses.

Guitry

– Le tango, je me demande pourquoi ça se danse debout!

H.p. Lovecraft

– Presque personne ne danse sobre, à moins qu’elles s’avèrent justement être aliénées.

Hafid Aggoune

– Danser en temps de guerre, c’est comme cracher à la gueule du diable.

Hans Bos

– Lorsque je danse je ne peux pas juger, je ne peux pas haïr, je ne peux me séparer de la vie. Je peux seulement être heureux et complet. C’est pourquoi je danse.

Harald Kreutzberg

– Le corps doit être capable de réagir à la vibration la plus subtile, comme une membrane sensible, et pas seulement à la vibration de la musique. Non toute expérience doit être transformée en mouvement.

Henry Havelock Ellis

– La danse est le plus sublime, le plus émouvant, le plus beau de tous les arts, parce qu’elle n’est pas une simple traduction ou abstraction de la vie ; c’est la vie elle-même.

Henry Miller

– Que les morts dévorent les morts. Nous, les vivants, dansons sur le bord du cratère, dansons une dernière danse d’agonie. Mais que ce soit une danse!

Hervé Koubi

– On peut danser partout, et c’est cela qui est beau. 

Indira Gandhi

– Apprends à danser sinon les anges au ciel ne sauront quoi faire de toi.

Isadora Duncan

– Dans le corps harmonieusement développé et porté à son plus haut degré d’énergie entre l’Esprit de la Danse.

– La danse est l’extase dionysiaque qui bouleverse tout.

– Ma première idée du mouvement de la danse vient du rythme des vagues.

Jacques Attali

– Il n’est rien de plus urgent que d’apprendre la patience, le plaisir de se perdre, la ruse et le détour, la danse et le jeu, pour se retrouver capable de façonner sa vie comme une ironique oeuvre d’art.

Jacques Salomé

– Lorsque tu es loin ton absence danse avec mon espérance, Et je câline l’ardeur de mon attente aux rires des souvenances.

Jean Babilée

– Ephémère, immortelle, versatile, la danse est le seul art qui, ne laissant aucun déchet sur la terre, hante certaines mémoires de souvenirs merveilleux.

Jean Cocteau

– Le style n’est pas une danse, c’est une démarche.

Jean Dembele

– On ne vit pas de la danse, on vit avec.

Jean Dubuffet

– Danser est le fin mot de vivre et c’est par danser aussi soi-même qu’on peut seulement connaître quoi que ce soit.

Jean-Louis Barrault

– Danser, c’est lutter contre tout ce qui retient, tout ce qui enfonce, tout ce qui pèse et alourdit, c’est découvrir avec son corps l’essence, l’âme de la vie, c’est entrer en contact physique avec la liberté.

Jeanne Benameur

– Danser c’est altérer le vide.

John Milton

– Ceux qui ont dansé ont été pensés pour être tout à fait aliénés par ceux qui ne pourraient pas entendre la musique.

José Artur

– Couper le téléphone chez soi, de temps en temps, est une jouissance comparable à celle de la ballerine qui enlève ses chaussons et son tutu.

Joséphine Baker

– Eh oui ! Je danserai, chanterai, jouerai, toute ma vie, je suis née seulement pour cela. Vivre, c’est danser, j’aimerais mourir à bout de souffle, épuisée, à la fin d’une danse ou d’un refrain.

Karine Lambert

– Marcher, danser, tomber, vieillir : la vie, c’est une succession de déséquilibres.

Katherine Dunham

– Si vous dansez, vous dansez parce que vous devez. Chaque danseur blesse, vous savez.

Khadra

– La jeunesse africaine, américaine, asiatique, européenne, danse au rythme d’une même musique.

Khalil Gibran

– L’âme du philosophe veille dans sa tête, l’âme du poète vole dans son coeur, l’âme du chanteur vibre dans sa gorge, mais l’âme de la danseuse vit dans son corps tout entier.

Kouroum

– Quand le tam-tam frappe on ne se proclame pas meilleur danseur on le prouve.

La Bible

– Il y a un temps pour tour, un temps de pleurer, un temps de rire, un temps à se lamenter et un temps de danser.

La Fontaine

– Vous chantiez? J’en suis fort aise. Et Bien! Dansez maintenant!

Laurent Apicella

– La mort est la plus laide des cavalières, c’est pourtant celle avec qui on danse le plus longtemps.

Leibniz

– L’éducation peut tout faire, elle fait danser les ours.

Leïla Hassan

– La performance technique n’est rien en soi, la danse commence quand on y met une âme.

Léon Larchet

– La danse c’est une chose que le corps ne comprend pas. Et il a raison. Danser c’est sûrement une preuve très forte qu’il y a vie, qu’il y a individu et société. C’est quand le corps bouge tout seul que la tête sent qu’il y a la vie et qu’elle peut faire confiance au corps : lui, il sait.

Lionel Chrzanowski

– Cherche place danseuse de french-cancan, capable de remplacer au pied levé.

M. Barishnikov

– L’essence de tout art est de se faire plaisir en donnant du plaisir. 

Marc-Aurèle

– L’art de vivre ressemble plus à un match de lutte qu’à un ballet.

Margot Fonteyn

– La vie crée des motifs aléatoires. Ils sont chaotiques et emprunts d’une beauté que j’essaie de capturer lorsqu’ils passent, car qui sait s’ils reviendront un jour.

Marie-Claude Pietragalla

– Danser, c’est s’interroger, aller au plus profond de soi.

Martha Graham

– La danse est la langue cachée de l’âme.

– Les grands danseurs ne sont pas grands à cause de leur technique, ils sont grands à cause de leur passion.

– L’histoire de la danse est l’histoire sociale du monde.

Mats Ek

– Le mouvement est un langage. Ce n’est pas de l’esthétique, ni de la décoration. Pas une illustration de la musique, mais une expression en soi.

Maurice Béjart

– A mes yeux, la danse c’est la vie parce que la vie est rythme- celui du battement du coeur- la danse est inséparable du rythme. Elle sert d’interprète à tout ce qui fait notre vie puisqu’elle peut exprimer tous les rythmes, toutes les pulsions humaines.

– Dans la danse, on retrouve à la fois le cinéma, les bandes dessinées, le cent mètres olympiques, la natation, avec, en plus, la poésie, l’amour, la tendresse. C’est ça le XXe siècle.

– J’ai appris la danse et aussi, s’est aussitôt, s’est imposé le désir de faire danser les autres.

– Je ne désire pas qu’a ma mort le le qualificatif « français » soit accolé au mot « chorégraphe ».

– La danse n’a plus rien à raconter : elle a beaucoup à dire!

– La Danse, un minimum d’explications, un minimum d’anecdotes et un maximum de sensations.

– La parole divise. La danse est union.

– La pensée souvent nous égare. Dans le miroir qui est devant moi, recherche de l’autre moi-même. Mon corps. Je danse donc je suis.

– La phrase la plus sotte de la langue française, c’est « bête comme ses pieds ».

– La danse, un minimum d’explication, un minimum d’anecdotes, et un maximum de sensations.

– Le tutu est un costume pornographique qui prouve combien était avilie la notion de danse.

– Mon vocabulaire est celui du corps, ma grammaire est celle de la Danse , mon papier est un tapis de scène.

– Pour moi, entrer en mouvement, c’est entrer en méditation.

– Un danseur, c’est avant tout quelqu’un qui se regarde et qui se regarde dans un miroir. Parce que la danse, c’est le miroir. Tous les gens qui pratiquent un art ont un instrument : un violoniste aime son violon, un pianiste son piano, un peintre sa toile et ses pinceaux… Nous, nous n’avons que notre corps.

Maxence Fermine

– La poésie est avant tout la peinture, la chorégraphie, la musique et la calligraphie de l’âme. Un poème est un tableau, une danse, une musique et l’écriture de la beauté tout à la fois.

Michael Jackson

– Bouger son corps est un art.

– J’ai toujours ressenti de la compassion pour la planète. Parfois, je commence juste à être ému. Je pleure parce que je peux presque sentir la douleur dans l’air. Je le résume en mots, en chansons et en danse, je pense que c’est ce que l’artiste est.

Michel Audiard

– La danse, c’est du pelotage : tout ce qu’on fait avec les pieds est parfaitement secondaire. Tout le monde s’en fout.

Mikhaïl Nikolaïevitch Barychn

– Lorsque je danse, je ne cherche à surpasser personne d’autre que moi.

Milan Kundera

– Danser dans une ronde est magique ; la ronde nous parle depuis les profondeurs millénaires de la mémoire.

– Il en va de l’érotisme comme de la danse : l’un des partenaires se charge toujours de conduire l’autre.

Molière

– Il n’y a rien qui soit si nécessaire aux hommes que la danse. Sans la danse, un homme ne saurait rien faire. Tous les malheurs des hommes, les travers funestes dont les histoires sont remplies, les bévues des politiques et les manquements des grands capitaines, tout cela n’est venu que faute de savoir danser.

– La musique et la danse sont deux arts qui ont une étroite liaison ensemble.

Montaigne

– Quand je danse, je danse ; quand je dors, je dors.

Mouchi

– Notre corps souffre de ce qui ne lui est pas donné de dire.

Nahman de Braslaw

– Chaque jour il faut danser, fût-ce seulement par la pensée.

Nicolas Le Riche

– Etre danseur c’est bien, un homme qui danse c’est mieux.

Nikos Kazantzaki

– Il y a en moi un diable qui crie et je fais ce qu’il me dit. Chaque fois que je suis sur le point de suffoquer, il crie : ‘Danse!’ et je danse. Et ça me soulage!

Noel Coward

– Je ne crois pas en l’astrologie. Les seules étoiles responsables de mes échecs, je les ai trouvées dans un ballet.

Nothomb

– Il y a une logique profonde à associer ces deux dieux, la danse et le feu. Regarder de grands danseurs provoque le même émoi que regarder une bûche enflammée : le feu danse, le danseur brûle.

– Personne n’habite autant la totalité de son corps que les grands danseurs.

Noureev

– On vit parce qu’on danse, on vit tant qu’on danse.

Noverre

– Le ballet est un art qui se déploie à travers la danse.

Olivier Adam

– Elle est en colère c’est tout. En deuil. C’est vieux comme le monde. Sidération, culpabilité, colère. La valse à trois temps. La danse de ceux qui restent.

Ovide

– Ce grand muet de temps nous vieillit en silence – Et des jours débridés précipite la danse.

Pagnol

– Quand on fera danser les couillons, tu ne seras pas à l’orchestre.

Paul Masson

– Les passions dansent éternellement leur ballet dans notre coeur, et même durant les entractes, elles esquissent leurs pirouettes au foyer ou marivaudent dans les coulisses.

– Les passions dansent éternellement leur ballet dans notre cœur, et même durant les entractes, elles esquissent leurs pirouettes au foyer ou marivaudent dans les coulisses.

Paul Valéry

– Cette fête du corps, devant nos âmes, offre lumière et joie.

– Je croyais que les pieds de la danseuse savaient seulement dessiner, je vois aussi qu’ils savent penser et même écrire…

– L’état de danse : une sorte d’ivresse, qui va de la lenteur au délire, d’une sorte d’abandon mystique à une sorte de fureur.

– Ne sentez-vous pas que la danse est l’acte des métamorphoses?

Paulo Coelho

– La danse est l’une des formes les plus parfaites de communication avec l’intelligence infinie.

Paulo Coelho

– Quand tu danses, tu peux t’offrir le luxe d’être toi.

Pécout

– Prendre son pied avec la musique, avec son corps et avec les autres et ce, en retrouvant des rythmes essentiels enfouis en nous comme dans la mémoire collective ; c’est la véritable dimension « révolutionnaire » du folk. 

Philippe Collas

– La danse est un poème dont chaque mouvement est un mot.

Philippe Bouvard

– Il n’y a que deux catégories de danseuses: celles qui repoussent leur cavalier et celles qui s’attachent à lui – celles qui prennent du plaisir avec les pieds et celles qui visent un peu plus haut.

Picabia

– Maintenant, belle danseuse de Tango, mettez-moi du rouge sur les lèvres ; comme vous êtes belle ! Elle rougit sur le rouge de son maquillage et me dit : « vous n’avez pas honte ?

Pierre Dac

– Une danseuse qui lève la jambe sera toujours préférable à un caissier qui lève le pied. 

Pina Bausch

– Dansez, sinon nous sommes perdus.

– Il faut apprendre à être touché par la beauté, par un geste, un souffle, pas seulement par ce qui est dit et dans quelle langue, percevoir indépendamment de ce que l’on « sait ».

– Je crois qu’il faut d’abord réapprendre à danser, ou qu’il faut d’abord réapprendre quelque chose d’autre – ensuite on peut peut-être recommencer à danser.

Proust

– On ne trouve jamais aussi hauts qu’on avait espéré une cathédrale, une vague dans la tempête, le bond d’un danseur.

R. Lannes

– La danse possède un pouvoir de délivrance physique, on y trouve la force de vivre, d’expulser ses démons, de croire à son destin.

Rémi Hess

– Danser, c’est réactualiser les émotions vécues antérieurement.

– Tenir dans ses bras une femme, la faire tourner jusqu’au vertige, jusqu’à cet état altéré de conscience à deux, est une expérience sans pareille. 

Richard Carlson

– Le moment par essence, celui qui bat sa mesure hors du temps, la DANSE.

Rilke

– Danser, Est-ce remplir un vide ? Est-ce taire un cri ? C’est la vie de nos astres rapides prise au ralenti.

Rimbaud

– J’ai tendu des cordes de clocher à clocher ; des guirlandes de fenêtre à fenêtre ; des chaînes d’or d’étoile à étoile et je danse.

Robin Williams

– Les ballerines sont toujours sur la pointe des pieds ! Pourquoi n’en engagent-ils pas des plus grandes ?

Roger Garaudy

– Danser sa vie, c’est se placer au cœur des choses, au point de jaillissement d’un futur en train de naître et participer à son invention.

– Danser sa vie, ne serait-ce pas d’abord prendre conscience que non seulement la vie, mais l’univers est une danse, et se sentir pénétré et fécondé par ce flot du mouvement, du rythme et du tout?

Ropers

– La danse ne signifie pas que joliesse et esthétique; elle correspond au moyen d’expression le plus sublime des corps.

– Tout art, par définition, appartient au sacré. Le chant est la forme sublimée de la parole, l’écriture celle de la communication, et la danse celle du mouvement.

Rudolf von Laban

– La danse joue un rôle capital dans les relations humaines, elle est une école du comportement social, de l’harmonie du groupe. La danse est l’école de la générosité et de l’amour, du sens de la communauté et de l’unité humaine.

– Tout être humain porte en lui un danseur.

Ruth Saint-Denis

– La danse appartient au silence de l’esprit.

Sabato

– Le tango : une pensée triste qui se danse.

Saburo Teshigawara

– Danser pour moi, c’est jouer avec l’air.

Saint Nicolas de Flue

– Dieu sait faire que parfois l’oraison ait un tel goût qu’on y comme à la danse, et d’autre fois qu’elle soit elle qu’on y aille comme au combat.

Samuel Lewis

– La danse est une façon de vivre, la danse est le rythme de la vie.

Satchel Paige

– Travaille comme si tu n’avais pas besoin d’argent. Aime comme si tu n’avais jamais souffert. Danse comme si personne ne te regardait.

Serge Lifar

– A l’origine était la Danse, et la Danse était dans le Rythme et le Rythme était Danse. Au commencement était le Rythme, tout s’est fait en lui, sans lui rien ne s’est fait.

– Ce n’est qu’en dansant que je sais dire les choses les plus sublimes.

– Il y a entre la danse et la sculpture antique une corrélation si étroite que l’on peut affirmer que la sculpture est la fixation de divers moments dansés.

– La danse est un acte de foi et un acte d’amour. Elle est une prière individuelle ou collective, profane ou sacrée.

Seyfried

– Ce que le corps raconte est plus fort que les mots derrière lesquels on peut se cacher.

Sibony

– On ne trouve pas toujours les mots à mettre sur le blocage du corps et la blessure de l’âme. La danse est un jet de vie pour sortir de l’ornière.

Simonide de Céos

– La danse est une poésie muette.

Stendhal

– Une valse rapide, dans un salon éclairé de mille bougies, jette dans les jeunes cœurs une ivresse qui éclipse la timidité, augmente la conscience des forces et leur donne enfin l’audace d’aimer.

Stravinsky

– Le danseur est un orateur qui parle un langage muet.

Susan Buirge

– Fais attention à ce que tu danses, car ce que tu danses, tu le deviens.

Taine

– Le ballet est ignoble. C’est une exposition de filles à vendre. Elles ont les gestes et les basses petites minauderies de l’emploi, la fadeur voluptueuse et voulue. Il n’y a pas dix pour cent dans un ballet de beauté vraie. Tout est provocation comme sur un trottoir; les jambes en maillot rose se montrent jusqu’aux hanches : l’attitude est celle des danseuses de corde; avec leurs vilaines pattes de grenouille moderne, avec leurs bras filamenteux d’araignée, avec leurs ronds de jambe qui sentent

Testa

– Abandonnons les exercices compliqués, acrobatiques, et revenons à la beauté du mouvement, au goût des lignes pures, d’où nous étirons des fils à l’infini, happés dans l’air.

Thiéfaine

– La réussite est un échec pour celui qui veut plus danser.

Touzalin

– La danse, c’est de l’architecture en mouvement.

Vauvenargues

– Il ne faut point apprendre à danser en cheveux gris, ni entrer trop tard dans le monde.

Violette

– Me demander pourquoi j’aime la danse revient à me demander pourquoi j’aime ma femme.

Voltaire

– Laissez lire, et laissez danser ; ces deux amusements ne feront jamais de mal au monde.

Wigman

– C’est pourquoi je place l’être qui danse au-delà du simple danseur professionnel. Car la danse est plus grande que le danseur et le sera toujours, malgré ce paradoxe qu’elle ne peut exister et fonctionner qu’à travers son instrument vivant.

Woody Allen

– Des bruits couraient que le ballet La mort du cygne avait été commandité par des bookmakers du nord de l’Etat de New York et que l’on pariait gros sur la survie de l’oiseau. 

Xénophon

– La Danse n’est pas de ces sujets faciles et accessibles à tous. Elle touche aux régions les plus élevées de toute science : rythmique, géométrie, philosophie surtout, physique et morale, puisqu’elle traduit les caractères et les passions. Elle est encore moins étrangère à la peinture et à la plastique ; les actes de l’homme intéressent parfois le corps, parfois l’intelligence, tandis que la Danse occupe l’un et l’autre : elle affine l’esprit, exerce les membres, instruit et charme les yeux, l’or

Yuri Buenaventura

– Danser, c’est comme parler en silence. C’est dire plein de choses sans dire un mot.

Yvon Nana Kouala

– Danser c’est souligner la vie.

Yvon Paré

– Le charme et la beauté c’est la fleur de la peau, la danse qui flambe dans un oeil, la lumière que porte un sourire.

Sources:
https://citation-celebre.leparisien.fr/citation/danse
http://lescorpsemouvants.overblog.com/recueil-de-citations
Défilement vers le haut